Le Qigong Sibérien


Qu’est-ce que le Qigong Sibérien ?

Originaire du fin fond de la Sibérie, le Qigong Sibérien est le lien constant entre travail physique et travail énergétique. D’ailleurs, Qigong est un terme chinois signifiant « travail énergétique ». C’est une technique assez analogue au yoga tibétain ; mais qui se distingue de ce dernier par ses mouvements plus intenses et la signification de chaque mouvement. Le Qigong Sibérien exige pour chaque pratiquant de connaître et de pouvoir expliquer les pratiques énergétiques ; et apprend à celui-ci à s’adapter au contexte changeant de l’environnement. Ainsi en Russie, il y a ce qu’on appelle le Qigong des mines du Kouzbass ; et qui apprend aux mineurs à s’adapter dans un milieu de travail hostile.

Outre le développement de nos capacités énergétiques, le Qigong Sibérien enseigne la connaissance de soi, la stabilité psychologique et sentimentale, l’harmonie avec l’environnement naturel ou moderne. Et souvent, un bilan physiologique et énergétique est nécessaire avant tout travail physique. Et les mouvements du Qigong Sibérien nous rappellent des mouvements issus des pratiques tibétaines et ayurvédiques. Pour les Sibériens, un corps décontracté est un corps où circule mieux l’énergie ; ce qui facilite par la suite sa manipulation. Ainsi, on pourra mieux sentir l’énergie, et mieux l’exploiter. Et tout travail physique doit être précédé d’un travail énergétique.

Comment s’effectue-t-il ?

Le Qigong Sibérien, de par son travail énergétique, est une pratique unique au monde. Elle permet de mettre en synergie différentes parties du corps : la colonne vertébrale, les articulations, et même les cellules de la peau. Le pratiquant fait bouger des parties du corps, notamment les bras et les mains, pour réveiller et donner de l’énergie à chaque section de notre colonne vertébrale. L’acquisition et la maîtrise de l’équilibre sont aussi primordiales ici. On soumet le pratiquant dans des positions complexes qui requièrent une quantité importante et constante de concentration ; les capacités du cervelet sont largement sollicitées.

Les tensions accumulées dans les membranes de notre corps, plus précisément dans nos cellules, sont à évacuer. Le Qigong nous fournit les moyens et l’énergie nécessaire pour ce faire. Pour cela les pratiquants jouent avec les « portes des articulations » gérant le ying et le yang. La pratique du Qigong Sibérien tourne en cycle de trois phases : l’énergétique et le physique, l’activation physiologique, et enfin la méditation. Cette dernière phase va synthétiser les deux précédentes. Le Qigong Sibérien se rapproche ainsi du yoga, mais semble être un yoga plus riche et plus profond.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles La médecine douce

0 | 10 | 20 | 30


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion