Zoom sur la stévia, une plante aux vertus insoupçonnables


La stévia : une plante aux nombreux bienfaits

La stévia est une plante de petite taille possédant des feuilles crénelées vert clair et des fleurs blanches. Elle fut surnommée « herbe sucrée » parce qu’elle présente un pouvoir sucrant 100 à 300 fois supérieur à celui du sucre sans calorie. Les Indiens Guarani d’Amérique du Sud l’utilisaient pour sucrer le thé de mate très amer. La phytothérapie traditionnelle lui confère des propriétés hypoglycémiantes, diurétiques et cardiotoniques. Ses principes actifs sont refermés dans les stéviosides dont la teneur peut varier de 4 % à 20 % selon le mode de culture. Pour obtenir l’effet thérapeutique recherché, il faut employer l’extrait normalisé qui contient 90 % de stéviosides. Cet extrait est disponible dans le commerce sous forme d’une poudre blanche soluble dans l’eau.

La stévia : ses effets sur l’organisme

Les extraits de stévia sont bénéfiques pour les personnes qui souffrent d’hypertension. En Chine, 2 études cliniques ont été réalisées sur une période de deux ans et les résultats ont été concluants. En effet, à raison de 1 500 mg de stéviosides par jour, le taux d’hypertension a diminué de 7 %. De même, elle possède des effets positifs sur les personnes souffrant du diabète de type 2. En consommant régulièrement de l’extrait de stévia, non seulement l’apport calorique journalier diminue, mais le taux de glucose sanguin décroît considérablement. Dans certains pays, ce traitement est prescrit aux personnes souffrant d’obésité morbide. Sachez par ailleurs que consommer beaucoup de sucre entraîne une prise de poids importante, des caries dentaires ou encore des troubles cardio-vasculaires.

La stévia : les précautions à prendre

Pour accroître les effets du stévia, on peut utiliser des plantes qui ont une action hypotensive ou hypoglycémiante. Cependant, certains pays comme le Canada n’autorisent pas l’utilisation de cette plante en tant qu’additif alimentaire. La raison ? Selon des études scientifiques, à fortes doses, la stévia aurait des effets néfastes sur la reproduction. Par mesure de précaution, il est ainsi conseillé aux femmes enceintes et à celles qui allaient de ne pas en consommer. De même, elle pourrait provoquer des allergies sur les personnes allergiques aux plantes issues de la famille des astéracées telles que la marguerite, le pissenlit ou le chrysanthème. De nombreuses recherches sont en cours afin d’en découvrir encore un peu plus sur cette plante aux multiples vertus.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Phytothérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion