L’ortie et ses vertus


L’ortie et ses propriétés médicinales

Appelée scientifiquement urtica major ou urtica urens, l’ortie est une plante qui del a famille des urticacées. Cette plante est utilisée par les hommes depuis des siècles pour ses diverses propriétés médicinales. Elle fleurit de juillet à août et peut atteindre 1,50 mètre de hauteur. Toutes les parties de l’ortie peuvent être utilisées en médecine comme les feuilles, les racines et les poils avec des vertus différentes. Ce sont les feuilles qui possèdent le plus de propriétés intéressantes : elles sont sources de fer, de flavonoïdes, d’oligo-éléments, de vitamines...

L’ortie est également diurétique et drainante : elle permet de soulager les douleurs articulaires comme les rhumatismes, les sciatiques ou la goutte. Elle permet aussi de lutter contre les calculs urinaires. L’ortie est également un allié de choix pour traiter les problèmes de bouche comme les aphtes, les infections de gorge comme les angines. Galagtogène, l’ortie peut être prise sous forme de tisane ou de soupe par les femmes qui allaitent. Elle peut également être recommandée pour lutter contre la chutes des cheveux ou les ongles cassants. Enfin, l’ortie est efficace contre l’adénome de la prostate grâce à ses racines qui contiennent des stérols.

Utilisation de l’ortie et précautions

L’ortie peut être utilisée par voie interne et externe. Les racines sont excellentes pour l’hypertrophie bénigne de la prostate. Il faut prendre 240mg d’extrait d’ortie et 320 ms d’extrait de palmier nain tous les jours. Il existe des extraits normalisés combinés liquide ou solide. Les racines séchées sont une autre alternative en préparant une décoction avec 1,5g de racines à verser dans 150ml d’eau froide. Il faut la faire bouillir pendant une minute et la laisser reposer 10 minutes. Cette préparation est à boire trois à quatre fois par jour. Pour les feuilles, 2g à 5g suffisent pour être infusées dans 150ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes, à boire trois fois par jour.

En usage externe, les feuilles sont idéales pour soulager les douleurs articulaires. Il suffit de distiller les feuilles dans 50% d’alcool qu’il faut appliquer à l’aide de compresses ou en cataplasme sur les zones douloureuses. Les feuilles peuvent également être posées fraîches sur les régions douloureuses pendant 30 secondes. L’ortie pourrait s’ajouter L’ortie est contre-indiquée pour les femmes enceintes, car elle augmente le risque d’œdèmes. Cette plante est également incompatible avec certains médicaments diurétiques, anti-inflammatoires, anticoagulants, les sédatifs et les traitements contre l’hypertension.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Phytothérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion