Le psychomotricien


Le psychomotricien, un métier paramédical au service des enfants

Le psychomotricien intervient dans la thérapie de personnes de tout âge ; mais c’est surtout au niveau des enfants et des adolescents que son rôle est le plus sollicité. Se situant dans la même catégorie de métier que le kinésithérapeute et le podologue, le psychomotricien vise à soigner des troubles moteurs chez les enfants et les adolescents : bégaiement, tics nerveux, trouble de l’attention et de la communication non verbale. Il traite aussi les troubles de comportement chez ces mêmes personnes, comme l’hyperactivité ou l’agressivité. Ces mêmes troubles peuvent aussi, il est vrai, apparaitre chez les adultes. Et là encore, le rôle du psychomotricien est primordial.

Ce dernier, en travaillant de concert avec le psychologue et le psychiatre, effectue une thérapie pour les personnes atteintes de troubles psychiques : stress, trouble du sommeil, dépression. Pour les adultes un peu plus âgés, il intervient dans le soin des problèmes d’équilibre. Le psychomotricien, un métier paramédical, traite également les difficultés d’adaptation, les enfants en bas âge et les adolescents. Au niveau physique, en association avec d’autres spécialistes, il contribue à la rééducation du corps suite à des problèmes de tonus musculaire, de douleurs articulaires ou encore de troubles de la coordination des gestes.

Le psychomotricien, méthodologie et carrière

Dans le traitement de ses patients, le psychomotricien utilise diverses techniques, comme la thérapie corporelle. Celle-ci consiste pour le patient à effectuer des expressions corporelles, des exercices d’orientation (notamment pour ceux qui souffrent de troubles spatiaux) et des activités de relaxation dynamique. Pour les jeunes patients (enfants et adolescents), ce professionnel de la santé propose à ces derniers des jeux de rôle et différents jeux d’équipe. Les actes professionnels du psychomotricien se subdivisent ainsi comme tel : bilan psychomoteur du patient, éducation précoce, stimulation psychomotrice, et enfin rééducation des troubles psychomoteurs.

De nos jours en France, on compte moins de 6000 psychomotriciens, dont une bonne majorité de femmes. Être psychomotricien requiert 3 ans d’étude après le Bac, conclues par un diplôme d’État d’un Institut agréé. Ce praticien est placé au sein de divers établissements, comme les hôpitaux, dans les services de neurologie, de psychiatrie ou de pédiatrie. Après son Bac+3, le psychomotricien peut encore poursuivre ses études et se spécialiser dans les sciences sanitaires, les sciences de l’éducation ou encore en psychothérapie. Il peut également devenir formateur dans les écoles.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Fiches métiers


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion