Le masseur kinésithérapeute


Le masseur-kinésithérapeute, sa méthodologie et ses domaines d’intervention

Le masseur-kinésithérapeute intervient dans plusieurs domaines. En sport, il intervient dans la remise en forme, la relaxation et le massage. Dans le milieu de la thalassothérapie, le masseur-kinésithérapeute est un acteur essentiel dans la balnéothérapie ou l’hydrothérapie. Les objectifs du masseur-kinésithérapeute sont de prévenir, les altérations de la fonctionnalité de différents membres du patient et les lésions, et d’y remédier par l’intermédiaire de la rééducation. Ce métier inclut aussi l’élaboration d’un bilan (appelé bilan kinésithérapique), qui s’effectue avant le processus de rééducation.

Pour l’établissement de ce bilan, le masseur-kinésithérapeute travaille étroitement avec d’autres entités : le personnel de soin, les médecins prescripteurs, le chirurgien. Étant en contact direct et intime avec le patient, le masseur-kinésithérapeute doit faire preuve de motivation et de patience ; car souvent une tâche de rééducation peut s’avérer longue et personnalisée. Ainsi, le masseur-kinésithérapeute doit savoir instaurer un climat de confiance, qui rassurera le patient, et qui le motivera à suivre convenablement le traitement. Il doit avoir une faculté d’écoute envers le patient, savoir déchiffrer les douleurs de celui-ci ; et par conséquent, s’orienter vers le traitement adéquat.

La carrière d’un masseur-kinésithérapeute

Devenir masseur-kinésithérapeute peut être accessible à tout titulaire du Bac. Le métier nécessite 3 ans d’étude, conclus par un diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. Souvent, les candidats à l’entrée de la formation effectuent une année préparatoire pour améliorer les chances d’admission. Et cette année préparatoire leur ouvre également les portes pour d’autres carrières paramédicales. Le métier de masseur-kinésithérapeute peut être aussi bien libéral que salarié. Son lieu de travail peut aller des hôpitaux aux centres thermaux, en passant par les salons de remise en forme. En France, ce métier est essentiellement libéral à plus de 70%.

Un masseur-kinésithérapeute débute généralement sa carrière comme suppléant ou assistant dans un établissement de santé. Dans le secteur public, la fonction se divise en 3 corps : le corps des masseurs-kinésithérapeutes (classe normale, classe supérieure), le corps d’encadrement (masseurs cadres de santé, masseurs cadres supérieurs de santé) et le corps de la direction des soins en rééducation. Les postes dans les corps d’encadrement et de direction sont accessibles uniquement par voie de concours. Côté rémunération, le masseur-kinésithérapeute gagne entre 1300 et 4000€ par mois en étant salarié. Dans le secteur privé, il peut gagner davantage.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Fiches métiers


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion