La kinésithérapie, une médecine douce


La kinésithérapie en plein essor

La kinésithérapie est la thérapeutique de la gestuelle humaine utilisée dans la rééducation. Elle assure une fonction musculaire et articulaire dans le but de stabiliser l’état physique du patient. Cette pratique traite les muscles ou les tissus ainsi que les organes par massage ou mouvements de gymnastique médicale. En plus d’un meilleur usage des fonctions musculaires, la kinésithérapie évite les raideurs et déformations articulaires. On distingue deux types de kinésithérapie à savoir la kinésithérapie passive, consistant à pratiquer des massages, étirements musculaires et mobilisation des articulations par des tractions. Son but est de rendre l’élasticité des muscles et améliorer la mobilité articulaire. La kinésithérapie active propose au patient des exercices manuels et musculaires lui permettant de travailler lui-même sa propre guérison.

Étapes de la kinésithérapie

Pour obtenir des résultats concrets, il convient de suivre certaines étapes sur une masso-kinésithérapie. La première étape consiste à calmer par un relâchement corporel dans le but de rompre la douleur et les habitudes posturales. Vient ensuite la thérapie manuelle travaillant la libération tissulaire d’ordre cutané, musculaire et/ou articulaire pour corriger certaines déformations. La kinésithérapie se sert ensuite des chaînes musculaires pour renforcer et rééquilibrer toute structure présentant une faiblesse. Enfin la rééducation proprioceptive ou sensibilité musculaire, le patient est l’acteur de son traitement. Le mental contrôle les actions. Il est donc important que le patient soit cadré là-dessus de sorte qu’il soit autonome et capable de détecter chaque signe conduisant à la douleur pour être apte à l’éviter.

Kinésithérapie : méthodes de rééducation

La rééducation a pour but d’améliorer l’équilibre, de contrôler la posture, mais aussi de diminuer l’instabilité articulaire. On distingue la rééducation musculaire analytique par laquelle le kinésithérapeute travaille muscle par muscle ou groupe par groupe et la kinésithérapie globale, utilisant des accessoires comme des barres parallèles, espaliers, haltères... pour le travail de diverses synergies musculaires. Deux principales méthodes sont en plein essor pour une rééducation réussie. La méthode Mézière contribue à une harmonisation corporelle et une liberté ostéo-articulaire. Elle rééquilibre les tensions de différentes associations musculaires grâce à une prise en charge détaillée et personnelle du patient. La méthode de Sohier est une méthode globale pratiquée en fin de rééducation pour un « dégrippage » articulaire.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles La kinésithérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion