Les champs d’application de la kinésithérapie

Prescrite par les médecins et mise en œuvre par des thérapeutes spécialisés, la kinésithérapie couvre plusieurs champs d’action. Les détails.


Les objectifs de la kinésithérapie

Thérapie basée sur les gestes, la kinésithérapie fait intervenir le massage et la mobilisation en vue de renforcer les muscles. La discipline a pour objectif la prévention de la régression des capacités fonctionnelles. Elle a pour but de les maintenir ou de les rétablir. La kinésithérapie a donc sa place dans presque tous les domaines de la médecine.

En traumatologie

La traumatologie est sûrement un des plus grands champs d’application de cette discipline thérapeutique. Dans la médecine du sport, les lésions musculaires et osseuses font appel à cette thérapie. Claquage, élongation, lésions articulaires sont de son ressort. La rééducation après une fracture ou une entorse fait aussi intervenir la kiné. La récupération après le traitement de brûlures profondes demande également une mobilisation.

En neurologie et neurochirurgie

La kinésithérapie aide à la récupération motrice après une paralysie d’origine cérébrale. Accidents vasculaires cérébraux ou ischémiques transitoires entrainent des atrophies de muscles par défaut d’utilisation. Par exemple, des jambes paralysées perdent de la matière s’ils ne sont pas mobilisés. Aussi, la kiné est un traitement essentiel dans la prise en charge de ces pathologies.

En pneumologie

La kinésithérapie respiratoire est presque une discipline à part entière. En effet, tous les problèmes d’encombrement nécessitent des séances de kiné. En mobilisant les muscles respiratoires, les thérapeutes aident les patients à mieux respirer. Broncho-pneumopathies chroniques obstructives, asthme aigu ou bronchiolite bénéficient de kinésithérapie avant une quelconque oxygénation.

En pédiatrie

Chez les enfants, les urgences nécessitant la kinésithérapie sont surtout les détresses respiratoires et tout ce qui nécessite un désencombrement, comme le bébé qui a inhalé du liquide amniotique ou celui qui souffre d’une broncho-alvéolite. D’autres pathologies moins urgentes, comme les malformations du pied, la paralysie du plexus brachial nécessitent aussi la kinésithérapie. Chez l’enfant en pleine croissance, les déformations de la colonne vertébrale comme la cyphose ou la scoliose juvénile requièrent des séances de kiné. Cette discipline est aussi d’une grande aide dans la récupération motrice des enfants IMOC et ceux qui présentent des déformations osseuses après une fracture.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles La kinésithérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion