Iridologie : une médecine douce qui s’appuie sur le regard


Le concept du terrain dans l’iridologie

L’iridologie adopte le concept du terrain. Il s’agit d’une méthode utilisée pendant la période antique qui visait surtout à maintenir l’état de santé. En effet, le terrain favorise la prolifération des microbes, donc de la maladie. En l’étudiant, on peut prévenir ou éviter certaines pathologies. Le terrain désigne l’ensemble structural biologique et pathologique, chaque individu a donc son propre terrain qui demeure non figé et dialectique.

L’iridologie affirme qu’il existe trois différentes formes évolutives du terrain individuel. La forme latente ne présente aucun symptôme, ni signe clinique. Cette forme concerne surtout les personnes de moins de 25 ans qui adoptent une bonne hygiène de vie. La forme aigüe désigne la phase d’alerte, car des symptômes commencent à apparaître. Elle touche les personnes ayant une hygiène de vie moyenne et 80 % des patients. Enfin, la forme chronique indique un état de santé plus grave, dans ce cas, des soins médicaux sont prescrits.

Le diagnostic avec l’iridologie

L’iris est le premier élément observé pour soulager les maux. Cet élément effectue 3 grandes métamorphoses pendant la vie et ces transformations concordent aux modifications physiques. La phase d’identification englobe la période de la naissance jusqu’à 25 ans pendant laquelle l’iris se structure. La phase toxinique est caractérisée par la diminution de la capacité à évacuer les déchets métaboliques et toxiniques, elle commence à partir de 25 ans, l’iris présente alors de petites taches de couleurs différentes. La phase gérontoxale correspond au vieillissement physique et surtout biologique de l’organisme. Un anneau blanchâtre se forme alors sur l’iris : l’arc cornéen.

Grâce à ces différentes phases, l’iridologie peut constituer un diagnostic complet sur un patient. Les taches et anomalies sur cette membrane peuvent annoncer une éventuelle maladie. On peut ainsi déterminer l’organe qui présente des anomalies pour prévenir les maladies. Pour cela, il faut étudier la place de chaque tache dans l’iris. Tel un écran, l’iris dévoile les imperfections à travers ses douze secteurs radieux et ses 6 anneaux concentriques. Dans cette méthode, les signes les plus évocateurs sont les taches toxiniques et résiduelles, la densité iridienne, les signes organiques et les colorations anormales. On peut donc y lire les différents troubles : psychologiques, urogénitaux, sexuels, auditifs, hépatiques ou visuels. Seuls les iridologues savent bien interpréter ces signes.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles La médecine douce

0 | 10 | 20 | 30


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion