huile essentielle d’orange douce

L’huile essentielle d’orange douce est une huile qui dispose d’une forte efficacité sur le traitement des troubles digestifs. L’huile essentielle d’orange douce est utilisée en massage pour traiter les zones sensibles à tout types de troubles digestifs.


L’oranger doux, originaire de Chine, est, de nos jours, cultivé dans
d’autres contrées tels que la Sicile, l’Argentine, le Brésil ou les
contrées méditerranéennes (Maroc, Tunisie, Espagne...). C’est un arbre de 1 à 10 mètres de haut dont la floraison, d’une blancheur virginale,
donnera naissance aux oranges comestibles durant 7 mois (octobre à avril). L’huile essentielle est extraite des zestes par pressage à froid, sans solvant, il faut en moyenne 1000 écorces de fruits pour obtenir un kilo d’huile, ce qui explique son coût élevé !

Ses qualités antiseptiques en font une huile privilégiée pour le
traitement, par nébullisation, des infections des voies aériennes à type de rhumes ou de bronchites. Elle renforce le système immunitaire aidant le corps à lutter contre les accès de fièvre ou les aphtes par exemple.

Tonique et revigorante, elle revitalise le corps lors de son adjonction
à l’eau du bain. En diffusion, elle calme l’agitation des enfants et
prépare au sommeil luttant ainsi contre l’insomnie. En massage, elle agit
sue l’anxiété et le stress et calme efficacement les personnes
hypersensibles. Ces vertus sont surtout appréciables en hiver lorsque le corps manque cruellement de vitamines et de soleil et que l’humeur est
morose.

Son action, d’une efficacité incontestable sur l’appareil digestif, la
préconiserait, en massage, pour traiter les troubles à type de
constipation, de perte d’appétit, de digestion difficile ou douloureuse.
Cependant, le coût particulièrement exorbitant de cette huile la cantonne aux traitements cutanés et aux produits de luxe. En effet, cette huile se retrouve dans la cosmétologie, en entrant dans la composition de savons, de parfums précieux et de crèmes riches, hydratantes et efficaces pour lutter contre les effets de l’âge.

Enfin, assainissant aérien et désodorisant, son parfum fruité et
délicat associé à son efficacité antiseptique se développent de manière
optimale en cas de dispersion par diffusion.

Le parfum d’agrume de cette huile est particulièrement appréciable lors
de son utilisation comme arôme culinaire notamment dans les mets
sucrés, tels que les crêpes ou les beignets, mais aussi dans les sauces
accompagnant les poissons par exemple.

Notons qu’il ne faut pas confondre l’huile essentielle d’orange douce
avec celle de l’orange amère quoique de vertus similaires et extraites
toutes deux des zestes pressés à froid. L’oranger amer, ou bigaradier,
donne des fruits plus petits impropres à la consommation, ses feuilles
et ses rameaux frais donnent naissance à l’huile essentielle de petits
grains (particulièrement conseillée pour les peaux grasses et
asphyxiées, en cas de sudation excessive, d’insomnie et de stress), tandis que des fleurs sera extraite l’huile essentielle de néroli (rééquilibrante du système nerveux et tonicardiaque) qui donnera ensuite, par distillation, l’eau de fleur d’oranger.

Nom botanique : Citrus sinensis
Famille : Rutacées
Habitat : Chine
Parties utilisées : écorces des fruits
Parfum : pelure d’orange, fruité
Principaux composants : Limonène, Linalol
Qualités thérapeutiques : Hydratante, régénérante des cellules cutanées, antifongique, antiseptique notamment pulmonaire, dépurative, tonique, rafraichissante, relaxante, sédative, antispasmodique, désodorisante, arômatique.
Indications : Peaux fatiguées par l’âge, dermites, digestion difficile,
perte d’appétit, spasmes abdominaux, constipation, bronchite, rhume,
grippe, stress, fatigue hivernale, dépression, anxiété et
hypersensibilité, agitation des enfants (par diffusion), insomnie, désodorisant ambiant, arôme culinaire.
Modes et précautions d’utilisation : Externe (massage, diffusion, bain) et interne (inhalation, gargarisme, parfum culinaire). Tenir hors de portée des enfants. Ne pas administrer aux enfants de moins de 3 ans. Huile photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil lors d’une utilisation cutanée. Dilution obligatoire car risque d’irritation de la peau à forte dose. Oxydation rapide de l’huile qui limite sa pérennité.


Répondre à cet article

Messages

L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles huiles essentielles fiches techniques

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Liens commerciaux

Accès rapide huiles essentielles





ajax loader
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons



Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion