Le coquelicot, l’opium inoffensif


Les propriétés du coquelicot

Appelé « pavot des champs » ou « pavot sauvage », le coquelicot est une plante gracieuse et séduisante qui pousse dans les champs, sur les talus ou dans les prairies. En phytothérapie, le coquelicot est largement utilisé ! Ses pétales contiennent des alcaloïdes qui ont un effet apaisant. Le pavot des champs servait de somnifères pour les adultes, les personnes âgées et les enfants. Le coquelicot est également utilisé dans la sorcellerie sous l’applleration d’« Onguent infernal » aux vertus hallucinogènes. Cet Onguent était composé de graisse humaine, de haschisch supérieur, de fleurs de chanvre, de coquelicot, de racine d’hellébore pulvérisée et de graines de tournesol.

Le coquelicot doit sa propriété sédative à la rhœadine qui est contenue dans le latex qu’il produit. Cette substance substance légèrement hypnotique ne produit aucun effet toxique et ne présente pas de risque d’accoutumance. Grâce à ces propriétés, le coquelicot est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant d’insomnie, mais aussi d’anxiété ou d’angoisse. Antitussif et expectorant, le coquelicot calme la toux, les bronchites sèches et les crises d’asthme. Le coquelicot est aussi analgésique, il soulage les douleurs des dents, peut être utilisé pour les bains de bouche.

L’utilisation du coquelicot

Les pétales de fleurs, les capsules et les fruits sont les parties du coquelicot qui sont les plus utilisées. En usage interne, le coquelicot est utilisé en infusion. Quatre à cinq pétales suffisent pour une tasse. Les adultes peuvent boire 3 tasses par jour, mais il est déconseillé d’en donner aux enfants de moins de trois ans. Cette préparation est excellente pour les affections de la gorge, les gênes respiratoires comme les rhumes, les angines ou la coqueluche. Les graines de capsules sont les plus utilisées en Afrique du Nord sous forme de décoctions. Une décoction de 8 capsules par litres est bue tous les soirs en rajoutant un peu de poudre de cumin ou de miel.

En usage externe, la tisane est plus dosée soit 10 à 20 g de pétales séchés par litre d’infusion. Elle s’applique en compresses pour les abcès dentaires et les maux des yeux. La tisane sert aussi d’antirides. Les pétales cueillis doivent être conservés dans un contenant hermétique, à l’abri de la lumière. Dès que l’on constate que les pétales deviennent noirs, ils faut les jeter. En effet, ce changement de couleur indiquent un problème d’humidité incompatible avec un usage médical.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Phytothérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion