L’aloès, un remède naturel


L’aloès ou Arbre de Jésus

L’aloès est cette plante à l’allure de cactus particulièrement robuste. Ces feuilles sont longues et dentelées. Les vertus de l’aloès sont connues depuis l’Antiquité, période à laquelle elle a commencé à être utilisée à des fins thérapeutiques. Depuis longtemps, cette plante est un symbole de renaissance et d’invulnérabilité, et même d’immortalité. Les premiers plants d’aloès ont été introduits en Europe par des soldats. Après s’être essayé à leur culture, c’est au tour des Espagnols de l’exporter. Ils ont alors emporté l’aloès vers l’Amérique du Sud, sous le nom de « Arbre de Jésus ».

L’aloès en gel

Lorsque l’aloès est sous forme de gel, il sert essentiellement d’émollient et/ou de produit cicatrisant. La plante est particulièrement recommandée pour soulager et/ou atténuer une infection cutanée, une brûlure légère ou encore une piqûre. En hiver, elle peut servir contre les gerçures ou les engelures causées par le froid. Il est également indiqué pour le traitement des aphtes ainsi que de certaines maladies de la peau comme l’eczéma et le psoriasis. Certaines recherches menées ont aussi pu démontrer que le gel d’aloès est efficace pour la cicatrisation de l’herpès labial et génital.

Le jus d’aloès

L’aloès peut également servir de remède à travers son jus. Ce dernier agit comme un régulateur du transit intestinal. Il stimule ainsi le transit tout en douceur. À part cela, le jus d’aloès est également un bon allié pour prévenir le diabète. Une fois ingéré, il va agir comme un filtre qui empêche la pénétration du cholestérol et surtout du sucre dans les intestins. Les actifs contenus dans le jus d’aloès limitent la production d’insuline et préviennent les risques d’hypoglycémie. Dans ce sens, cette substance est particulièrement indiquée pour les personnes souffrantes du diabète de type 2, c’est-à-dire non dépendantes de l’insuline.

Le suc d’aloès

Lors d’un changement de mode de vie comme un voyage ou encore le décalage horaire, l’intestin se met à fonctionner au ralenti. Cela entraîne généralement la constipation. C’est à ce moment que le suc d’aloès intervient. En effet, grâce à ses propriétés laxatives et stimulantes, elle va pouvoir relancer l’activité normale de l’intestin. Il est cependant essentiel de respecter un certain dosage, car la plante étant très concentrée, son action est très puissante. Le suc d’aloès est surtout adapté aux constipations occasionnelles et ne doit pas être pris si elles sont accompagnées de symptômes comme la fièvre ou des douleurs abdominales.


L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Autres articles Phytothérapie

0 | 10


Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons


Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion