Thermalisme, origine et développement

Pour comprendre la manière dont on est arrivé aux établissements thermaux d’aujourd’hui, il est essentiel de définir l’origine du terme ainsi que l’évolution du thermalisme depuis ses débuts à nos jours.


Le mot thermalisme vient du grec « thermae » qui signifie chaleur.
Les vertus de l’eau de source et des eaux chaudes mais aussi de l’eau de mer ont été recherchées par l’homme dès son existence afin de se soigner.

Les premiers témoignages de l’Histoire Thermale, c’est-à-dire de l’utilisation des eaux chaudes à usage médical datent de 3 000 ans avant J.C. aussi bien en France qu’en Italie, Grèce, Égypte...
C’est au moment de l’occupation romaine (124 av. JC – fin du Vème siècle) que les constructions des "Thermes" se multiplient dans toute la Gaule. Après une longue période d’absence, pendant l’époque du Moyen âge (481 après JC – XVème siècle), le thermalisme renaît au XVIème siècle.

Au fil des siècles et des guerres, les stations thermales se modernisent pour accueillir les soldats qui viennent y soigner leurs blessures. De plus en plus, les villes d’eaux se multiplient et les techniques se précisent. A cette époque, les stations thermales accueillent au sein de leurs établissements une population aisée, principalement des étrangers, attirés par l’animation culturelle des villes d’eaux et par leur réputation médicale. Lors de leurs créations, celles-ci étaient tout d’abord destinées à remplir des fonctions complémentaires :

- Santé par les soins ;
- Loisirs par les activités ludiques, culturelles et sportives ;
- Sociale par les relations humaines.

C’est après la seconde guerre mondiale, que le thermalisme, jusque-là réservé aux privilégiés, s’ouvre à un grand nombre de personnes.
A partir de 1947, les cures médicales prises en charge par la sécurité sociale ont pris une place prépondérante dans la fréquentation des établissements thermaux.

« L’univers thermal [1] » s’est ensuite peu à peu appauvri car les offres proposées au sein des établissements étaient peu variées. En effet, quasiment tous les soins étaient accès sur le domaine médical. De plus, tout l’environnement des établissements thermaux rappelle fortement le milieu médical car les façades des établissements présentent des murs blancs, lisses ainsi que des matériaux lavables (marbres, mosaïques, briques émaillées). L’aspect fonctionnel l’emporte quasiment sur le décor.

Cette culture « monoproduit » qui s’est développée l’a rendu fragile et désormais, l’image ancienne qu’a eu le thermalisme ne correspond plus à la réalité.

Face à une baisse de fréquentation, qui remonte à 1994, les établissements thermaux ont réalisé dans ces 10 dernières années d’importants investissements notamment en terme d’équipements pour les rendre plus performants. Désormais, les stations thermales ne proposent plus uniquement des cures classiques mais elles se sont ouvertes à des courts séjours de remise en forme et de bien-être qui peuvent être combinés avec diverses activités culturelles.
En tentant de diversifier leurs offres, les stations thermales, jusqu’alors fréquentées par des curistes plutôt âgés ou retraités aux revenus modestes, ont cherché à attirer une clientèle plus jeune, plus adepte de soins du corps [2].

D’autre part, pour relancer et encadrer l’activité thermale, différentes associations et fédérations ont été mises en place afin de crédibiliser les changements dans ce domaine :

- L’Association Nationale de Maires des Communes Thermales (ANMCT) [3] a été réactivée ;
- La Fédération Thermale et Climatique Française (FTCF) [4] pour coordonner les différents acteurs ;
- L’Association Française pour la Recherche Thermale (AFRETH) [5] , créée en 2004 afin d’amener les preuves scientifiques du Service Médical Rendu (SMR) par le thermalisme. Financée par les établissements thermaux et par les municipalités, elle devrait investir près de 4,5 millions d’euros en trois ans afin de crédibiliser scientifiquement la thérapeutique thermale ;
- Le Conseil Nationale des Etablissements Thermaux (C.N.E.Th.) [6] pour assurer la modernisation et l’amélioration de la médecine thermale.


[1Univers thermal : C’est tout ce qui concerne le thermalisme c’est-à-dire aussi bien les soins, l’établissement, la ville qui exerce cette activité...

[2« Le marché du bien-être et de la remise en forme avec l’eau » p. 18-19, AFIT, Céline Aujaleu, Gérard Galienne, Colette Ambiehl, novembre 2002.

[3L’Association Nationale de Maires des Communes Thermales a été crée en 2001 pour défendre le thermalisme à l’échelle nationale, assurer son développement. www.federationthermale.org/fr/association_de_maires_des_communes_thermales_101.php

[4La Fédération Thermale et Climatique Française créée en 1924 étudie tous les problèmes concernant la vie des stations thermales ou climatiques.

[5L’Association Française pour la Recherche Thermale créée en 2004 a pour but de « promouvoir la recherche scientifique appliquée à l’activité des établissements thermaux, et notamment la recherche médicale ». www.afreth.org.

[6Le Conseil National des établissements thermaux créé en 2002 est l’unique syndicat professionnel et regroupe la quasi-totalité des établissements thermaux.


Répondre à cet article

L'information qui vous est fournie ici tente de vous apporter des renseignements pertinents sur un certain nombre de données dans le domaine du bien-être, de la détente et du massage. Ces renseignements vous sont transmis à titre purement indicatif et doivent être utilisés sous votre entière responsablilité. Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin traitant.
Liens commerciaux
  • S'inscrire pour être tenu au courant des derniers salons beauté, esthétique, bien-être, massage et santé
  • Suivre l'activité éditoriale sur Info-massage
  • Gagner des places gratuites grâce à Info-massage lors de l'annonce de ces nouveaux salons
  • Voir la liste des salons

Les rubriques massages





Retrouvez toutes vos infos massage sur Info Massage cnil n°1167279  © Interactive Promotion